18>22 Août 2021

Festival

Festival les Musicales de Sarlat
Offrez-vous un Abonnement

Jardin des Enfeus à Sarlat

tout public

Tarifs

  • Tarif unique 25 €
  • Réduit- de 18 ans 10 €
  • Abonnement 100 €

Partager

L’été dernier, Les Musicales de Sarlat étaient un des rares festivals de France à avoir pu maintenir in extremis son édition, en réalisant les concerts en plein air dans un lieu bien connu des Sarladais : le jardin des Enfeus, qui s’est unanimement révélé être - outre sa magie pour les yeux - un écrin somptueux sur le plan acoustique.

Le projet de se retrouver cette année dans ce « mini Palais des Papes » était alors prévue, tout en conservant quelques concerts à la Chapelle des Pénitents blancs. Nous avons finalement décidé de maintenir l’intégralité des concerts aux Enfeus cette année encore, afin de vous accueillir dans des conditions optimales tant sur le plan artistique que sanitaire.

Ce millésime offrira des répertoires et formations particulièrement contrastés, allant du Baroque à la musique de notre temps, en passant par le jazz.
Lors des 2 premières soirées présentées par Alain Duault, grande figure de la radio et télévision nationales, la musique russe sera particulièrement à l’honneur, en musique de chambre lors du concert d’ouverture (où je partagerai la scène avec Geneviève Laurenceau au violon et Guillaume Martigné au violoncelle) et en récital de piano le lendemain avec l’une des plus grandes ambassadrices du piano Russe, Mira Yevtich. Le 20 août sera la journée consacrée aux jeunes talents : master class désormais traditionnelle et ouverte au public du festival et récital, le soir, du jeune Lauréat 2021 du Concours International d’Ile de France, un des plus grands concours Européens. Ne manquez pas la chance d’écouter en primeur un jeune musicien à l’orée de sa carrière !

La soirée traditionnelle mêlant musique et littérature sera cette année l’occasion de voir sur scène l’écrivain Pascal Quignard, Prix Goncourt, bien connu du grand public pour avoir écrit Tous les matins du monde, qui a créé avec la pianiste Aline Piboule un spectacle intense et intimiste autour de son ouvrage Boutès.

Le concert de clôture sera un véritable feu d’artifice du duo Piano - Marimba, entre classique et jazz que forment Thomas Enhco et Vassilena Sérafimova. Leur cd Bach mirror qui vient de paraitre chez Sony a déjà remporté de nombreux prix dans la presse internationale.
L’absence de spectacle vivant pendant tous ces mois nous a montré à quel point ces instants éphémères mais tellement intenses nous ont manqué. Cela nous donne l’occasion de réaffirmer l’importance de la musique vivante, comme expérience commune, source d’émotions partagées.

Nicolas Stavy
Directeur Artistique
des Musicales de Sarlat